jeudi 23 juin 2016

VENISE (Sept.2015) - PROMENADE MATINALE A MURANO

Murano, souvent dénigrée, ne manque pas de charme...
---

---


---
Certes, sur l'île des artistes verriers, il n'y a pas que des pièces remarquables exposées dans les nombreux magasins...
mais les formes, les couleurs et les reflets peuvent attirer l'oeil...


ll


 ll

---
-
Pas trop envie de "partager" ce pique-nique...
-
A la recherche donc d'un endroit plus calme...

-
Une livraison en cours...
lll

---
Nous suivons les livreurs ce qui nous mène dans un Murano inattendu, paisible, sans (autres) touristes...

 ll
 
ll
 
 
***
*
(photos JCMEMO)

dimanche 19 juin 2016

VENISE (Sept.2015) - TORCELLO....FLÂNERIE...

Torcello...
 
Première zone de peuplement de la lagune, avec sa Basilique (superbes mosaïques) et Santa Fosca (voir ICI )
-
Une flânerie un peu trop rapide avant l'arrivée massive des touristes (sans doute avec le bateau suivant) !
-

-
Plaisir de revoir le campanile enfin délivré (après sa restauration) de ses échafaudages....


-
Ces deux "têtes penchées" me surprennent un peu : que peuvent-elles bien regarder avec une telle attention ???

-

-

 -

lll
-
Mais déjà les vendeurs s'installent : Il est temps de partir !


---


 -
***
*
(photos JCMEMO)

mercredi 15 juin 2016

MANIERE DE VOIR n° 147 - De l'Arabie Saoudite aux Emirats, LES MONARCHIES MIRAGES

 Manière de voir nous propose un numéro
Indispensable !
sur les monarchies du Golfe tiraillées entre "fanatisme identitaire et choc de la modernité"
-
-
Outre les articles de fond, on trouve  une chronologie historique, une excellente cartographie, des photographies de l'agence Magnum et de Philippe Chancel, quelques extraits littéraires et une bibliographie..
***
*
Extrait de l'éditorial de Akram Belkaïd et Dominique Vidal, coordonnateurs  de ce passionnant numéro :
" SI UNE REGION DU MONDE mérite "l'adjectif stratégique", c'est bien le golfe Arabo-Persique. Pour plusieurs raisons..............
Ces monarchies réactionnaires, dont la démocratisation reste très superficielle, font face à des sociétés fondées sur un apartheid de fait, avec d'un côté les citoyens, arabes, et de l'autre les non-citoyens, en grande majorité asiatiques. L'histoire le montre : ce type de structure sociale n'a pas d'avenir. "
***
*
Parmi les articles :
Quand le pétrole ne fait plus recette
par Ghassan Salamé,
 ex-professeur de science politique à l'université américaine de Beyrouth et à Science Po Paris.
-
---
-
Ce que redoute l'Arabie saoudite
par Alain Gresh,
Journaliste, directeur du site Orient XXI.
-
---
-
Dubaï, cité globale
par David Hirst,
Journaliste
-

*
***
*

samedi 11 juin 2016

BLOG AU RALENTI...

PENDANT QUELQUES JOURS
***
*
 
*
***

jeudi 9 juin 2016

LE PETIT COPAIN (2002) - DONNA TARTT - Etats-Unis - Pocket n°11923

***
Un énorme "pavé" de 850 pages que j'ai hésité à attaquer...
Je suis allé jusqu'au bout et je ne l'ai pas regretté...
Sans doute en raison de l'habileté de l'auteure à créer un climat envoûtant !
***
*
 
***
*
C'est l'été des 12 ans d'Harriet, un été à la chaleur moite, étouffante dans le Mississippi,
C'est cette année là que  Harriet,
une enfant trop livrée à elle-même ( "Les parents de Harriet sont négligents. Elle s’est élevée elle-même, en lisant des livres. C’est en eux qu’elle a tiré ses idées sur la moralité, le Bien et le Mal..." note Donna Tartt),
Décide de faire justice :
elle pense avoir découvert l'assassin de son frère Robin tué , alors qu'elle était toute petite,
"Douze ans après la mort de Robin, personne n'en savait plus long que le jour du drame sur les circonstances qui l'avaient conduit à se retrouver pendu à un arbre dans sa propre cour."
-
Un meurtre horrible inexpliqué qui n'a cessé d'obséder Harriet et qui a anéanti sa famille.
-
C'est dans l'atmosphère trouble et oppressante du Sud profond (des années 70) que se déroule l'intrigue de ce roman puissant, émouvant, foisonnant avec toute sa multitude de personnages, remarquablement campés qui gravitent autour de la jeune héroïne.
-
Dona Tartt sait passer, avec une virtuosité incroyable, de la tragédie à la comédie, au thriller, dans une succession de scènes intimistes et de séquences chocs.
***
*
EXTRAIT :
 
" Les photographies que Harriet préférait étaient celles où se trouvait son frère. Edie en avait pris la plus grande partie ; parce qu'il était si douloureux de les regarder, on les avait enlevées de l'album et gardées à part, sur une étagère du placard d'Edie, à l'intérieur d'une boîte de chocolat en forme de coeur. Quand Harriet était tombée dessus, vers l'âge de huit ans, ce trésor lui était apparu comme une trouvaille archéologique équivalente à la découverte du tombeau de Toutankhamon.....
 Harriet ne se lassait jamais de les contempler. Les lavis étaient trop bleus, surnaturels ; et les couleurs étaient devenues encore plus étranges et plus instables avec le temps. Le monde onirique qu'elle lui laissaient entrevoir était magique, souverain, inatteignable..... "
*
***
*
Donna Tartt
née en 1963
 
 
Auteure également de :
Le Maître des Illusions  (1992 - voir ICI )
Le Chardonneret (Prix Pulitzer 2014)
 
***
*

samedi 4 juin 2016

VENISE (Sept.2015) - TEATRO LA FENICE - TRAVIATA - Maria CALLAS & la FENICE.....

Ce jour au programme de la soirée : La Traviata interprétée par Patricia Cioffi dans une mise en scène de Robert Carsen...
A défaut de pouvoir assister à cette représentation nous décidons de revoir ce splendide théatre...

-
Les machinistes sont précisément en train de mettre en place les décors pour la soirée...

-
(A noter que la création de la Traviata à La Fenice, le 6 mars 1853, a été un échec cuisant..)
---
-
On ne peut qu'être ébloui par la splendeur et l'harmonie de cette salle...
***

***


***
***
*
Une petite exposition "Callas à la Fenice" rend hommage à la grande cantatrice : photos, programmes, contrat signé...
-

-

 -

***
*
Maria Callas, inoubliable Violetta :
"E Strano ! E Strano !"


***
*
(photos JCMEMO)

mercredi 1 juin 2016

ELLE - Paul VERHOEVEN (Réalisation) - David Birke (Scénario d'après "Oh..." de Philippe Djian) - France/Allemagne - au Pathé Beaugrenelle (28.05.2016)

 HUPPERT au sommet dans un film dérangeant !
-
4,5 / 5
-
---
Michèle est une dirigeante d'entreprise, une femme solide que rien ne semble pouvoir atteindre...
Un jour pourtant elle est agressée et violée chez elle par un mystérieux individu masqué...
Dés lors, seule et avec une ténacité inébranlable, elle va tenter de traquer l'inconnu...
---
Paul Verhoeven a réalisé, avec brio, un film audacieux et provocant : à la fois suspense éprouvant et portrait au vitriol d'une femme à la personnalité complexe.
---
Entourée de seconds rôles tous excellents (entre autres Laurent Laffite, Anne Consigny, Charles Berling, Judith Magre...),
Isabelle Huppert porte le film de manière absolument magistrale...

-
 
-

---
Propos de Paul Verhoeven sur son interprète :
"Isabelle Huppert est un miracle.."
"...Sur le plateau, j'en arrivais à ne pas dire 'Coupez!' tellement j'étais fasciné par son jeu..."
  ---
 


*
***
*
Paul Verhoeven
né en 1938 à Amsterdam
Réalisateur, Scénariste...
-
La plupart de ses films ont été réalisés aus Etats-Unis...
Parmi ceux-ci :
Total Recall (1990)
Basic Instinct (1992)
Black Book (2006)
-


***
*