samedi 31 janvier 2015

LES CONTES D'HOFFMANN (1881) - Jacques OFFENBACH (1819-1880) - En direct du MET de New York (31.01.2015) au Pathé Beaugrenelle

Reprise de la production de Bartlett Sher donnée en 2009 sous la direction musicale de James Levine avec notamment Joseph Calleja et Anna Netrebko (voir ICI )
-

---
-
A l'exception de la mezzo-soprano américaine Kate Lindsey déjà présente en 2009 dans le rôle de La Muse...
l
---
Une nouvelle distribution sous la direction musicale du chef canadien Yves Abel :
-
Le ténor italien Vittorio Grigolo (Hoffmann)...
ll-
La soprano américaine Erin Morley (Olympia)...
-
La soprano russo-abkhase Hibla Gerzmava (Antonia et Stella)...
 l
-
La mezzo-soprano anglaise Christine Rice (Giuletta)...

-
Le baryton américain Thomas Hampson (Lindorf)
---
-
Je sors de la représentation (23H30) : il y aurait bien quelques réserves à faire mais bonne impression d'ensemble...
Distribution dominée (à mon avis) par les deux prestations de
- Vittorio  Grigolo qui se "démène" comme un diable (et chante...) avec talent
et
Kate Lindsey totalement à l'aise dans son rôle...
---
-
Courts extraits...
-

l
 

 
***
*

mercredi 28 janvier 2015

DISCOUNT - Louis-Julien PETIT (Réalisation et Scénario avec Samuel Doux) - France - (au Pathé Beaugrenelle)

Où il est démontré que
Une bonne et généreuse idée
et
Une équipe de comédiens talentueux et sympathiques
Ne suffisent pas pour faire une bonne "comédie sociale à la Ken Loach" (ainsi que nous le promet l'affiche)...
-
2,5 / 5
-
-
Des caissiers d'un super marché, menacés par l'installation de caisses automatiques, décident de monter un commerce clandestin en récupérant les produits destinés à être jetés...
Des thèmes intéressants et d'actualité sont évoqués dans le film : les conditions de travail des employés, le gaspillage alimentaire, la solidarité...
Tout ceci est bien mais malheureusement le scénario est brouillon, manque de force , part un peu dans tous les sens (tout comme la réalisation),
Bien Loin de Ken Loach !
---
-
---
-

 ***
*

dimanche 25 janvier 2015

FOXCATCHER - Bennet MILLER (Réalisation) - E.Max Frye & Dan Futterman (Scénario) - Etats-Unis - au Pathé Beaugrenelle

Tout comme les deux films précédents de Bennet Miller "FoxCatcher" est inspiré d'une histoire réelle : celle de l'étonnante "rencontre" entre
 John Du Pont, héritier milliardaire d'une famille de marchand d'armes,
et
Les deux frères Mark et Dave Schultz, champions olympiques de lutte libre...
-
4,5 / 5
-
-
La complexité des relations entre trois personnages profondément différents rend le film absolument passionnant...
-
John, milliardaire mégalomane et pervers, crée dans sa luxueuse propriété un camp d'entraînement pour la préparation des championnats du monde et des J.O. de Séoul ; il fait appel aux frères Schultz, Mark et Dave.
-
Mark est à la fois fragile et ambitieux ("Je veux être le meilleur du monde"). Il pense avoir trouvé en John un père de substitution qui devrait lui permettre également d'échapper à l'influence de son frère.
-
Dave est le personnage le plus solide, le plus "normal" : il a fondé une famille ; il aime son jeune frère qu'il a toujours protégé.
Peut-être est-il un "modèle" pour les deux autres protagonistes ?
---
Les affrontements entre les trois hommes vont devenir inévitables : le film va se transformer progressivement en un drame psychologique et se terminera en tragédie...
---
La réalisation (Prix de la mise en scène à Cannes) est tout aussi remarquable que l'interprétation...
-
Steve Carrell est John ...
-
Channing Tatum est Mark...
-
Mark Ruffolo est Dave...

lll
lll
---
-

 
***
*
Benett Miller est né en 1966
Il a réalisé
Truman Capote (2005)
et
Le Stratège (2011)
-
*
***

jeudi 22 janvier 2015

LA VEUVE JOYEUSE (1905) - Franz LEHAR (1870/1948) - En direct du MET de New York (17.01.2015) au Pathé Beaugrenelle

Un rendez-vous manqué ?
Qui n'a pas fredonné un jour les airs de la célèbre opérette viennoise (L'heure exquise, Viens dans ce joli pavillon...) !
Dans une salle absolument comble, la soirée s'annonce bien pour cette retransmission de....
Qui va tout de même un peu me décevoir.
-
Pourtant tous les "ingrédients" semblent là :
-
Les interprètes sont talentueux : bons chanteurs, bons comédiens, beaux de surcroît, avec à leur tête la radieuse
Renée Fleming dans le rôle d'Hanna...
l
ci-après avec Nathan Gunn (le comte Danilo)...

---
Kelli O'Hara (Valencienne) et Alek Shrader (Camille)...

---
-
La mise en scène (gestuelle, décors, costumes) est traditionnelle (ce n'est pas forcément une tare...) dans la lignée des grandes productions d'opérettes du Chatelet d'il y a ...quelques décennies.
-
---
-
Alors pourquoi cette relative déception ?
D'une part j'ai peut-être été gêné par la version en langue anglaise,
D'autre part il est certain que la représentation n'a pris son envol que dans la deuxième partie après un premier acte que j'ai trouvé bien insipide et ennuyeux...
---
-
Deux très courts extraits...
 
lll 

 
---
-
Voir ICI l'avis beaucoup plus enthousiaste du Promeneur du 68.
***
*

mardi 20 janvier 2015

LOIN DES HOMMES - David OELHOFFEN (Réalisation & Scénario) - France - (au Pathé Beaugrenelle)

4,5 / 5
-
Ce superbe film, lyrique et émouvant, est l'adaptation libre d'une nouvelle d'Albert Camus...
"L'Hôte" extraite du recueil "l'Exil et le Royaume" paru en 1957...
-
-
L'action se passe dans l'Atlas en Algérie en 1954 alors que la rébellion contre la colonisation s'installe...
-
Daru, un instituteur d'origine espagnole, doit, contre son gré, conduire aux gendarmes Mohamed, un Arabe accusé de meurtre...
-
Au cours de leur périple à travers l'Atlas ils vont apprendre à se connaître et tenter d'échapper tant à l'hostilité de la nature qu'à celle des autres hommes...
-
Deux excellents acteurs :
Viggo Mortensen
(vu notamment dans "A History of Violence")
 totalement impliqué dans le projet du film au point d'en devenir co-producteur...
et
Reda Kateb
 (vu dans Hippocrate)...
---
-
l
l
l
l
l
---
-



---
-
Le réalisateur déclare à propos de son film :
"Ce qui me plaît dans cette expression, Loin des hommes, c’est qu’elle s’applique aux deux personnages. D’abord à Daru, qui s’est bâti un petit royaume dans lequel il vit en maître, loin de tout et de tous ; Mohamed l’obligeant à faire ce voyage commun au cours duquel ils fuient le danger que représentent les hommes, les autres hommes. Puis à la fin, elle s’applique à Mohamed qui va devoir vivre loin, dans le désert."
---
-
Loin des Hommes est, après "Nos Retrouvailles" (2007) le second long métrage de
David Oelhoffen
né en 1968...
 

***
*

dimanche 18 janvier 2015

CUBA - BARACOA (mars 2014) - UN GUE SUR LE RIO DUABA

Gué sur le Rio Duaba...
-
-
Perdue la piste cyclable... 

l
l
l
---
-
l
 
***
*
(photos JCMEMO)


vendredi 16 janvier 2015

VICTORIA ET LES STAVENEY - Doris LESSING - Grande-Bretagne


A l'origine du beau film de Jean Paul Civeyrac
 "Mon amie Victoria" - voir ICI ,

Ce court roman, très fort et émouvant, contient bien des thèmes chers à Doris Lessing : injustice sociale, hypocrisie, ambition, racisme...
-
-
Victoria est une jolie petite fille noire de milieu modeste...
Un jour, à la suite de circonstances particulières, elle est accueillie dans la belle maison des Staveney, une famille aisée aux idées libérales...
Toute sa vie elle rêvera de cette incroyable maison et de la gentillesse d'Edward, le garçon blond qui s'était occupé d'elle...
"...Quant à elle, cette nuit avait été comme une porte ouvrant sur des perspectives et des espaces dont elle n'avait même pas imaginé l'exixtence. 'Je veux une chambre à moi, se dit-elle. Je veux un lieu à moi.'...voilà ce qui apporta dans sa vie cette nuit qui avait été comme un pays des merveilles. "
-
"Dans son esprit, la maison où le grand garçon si gentil s'était occupé d'elle appartenait au monde de ses rêves, à une autre dimension n'ayant rien à voir avec la banalité du quotidien. Elle se rappelait un lieu de chaleur et de couleur flamboyante, une chambre regorgeant de jouets."
---
Des années plus tard Victoria rencontrera Thomas, le frère d'Edward...
Plus tard encore elle sera de nouveau en contact avec la famille Staveney mais elle aura alors une décision terrible à prendre...
***
*

Doris Lessing
(1919-2013)
-
 
 
-
Prix Nobel de littérature en 2007
accueilli avec humour :
"Ils ont pensé, là-bas les Suédois : celle-là a dépassé la date de péremption, elle n'en a plus pour longtemps. Allez, on peut le lui donner !"
***
*

lundi 12 janvier 2015

A MOST VIOLENT YEAR - J.C. CHANDOR (Réalisation & Scénario) - Etats-Unis - (au Pathé Beaugrenelle)

Avec ce troisième long métrage magistral tant au niveau de la réalisation que du scénario,
après notamment Margin Call (voir ICI),
J.C. Chandor (né en 1973)
confirme qu'il est bien un cinéaste remarquablement doué...
-
5 / 5
-
-
New York 1981...
Abel Morales, un marchand de mazout, souhaite développer son entreprise...
Pourra-t-il le faire dans la probité ?
La réussite est-elle compatible avec l'honnêteté ?
Le réalisateur nous entraîne, avec brio, dans une spirale infernale : la tension ne cesse de monter jusqu'au dénouement...
-
Une remarquable direction d'acteurs avec notamment
 Oscar Isaac (Abel) et Jessica  Chastain (Anna)...
  l
l
l
---- 

 
 ***
*

samedi 10 janvier 2015

AMALGAMES - N'AJOUTONS PAS LA HAINE A LA HAINE

Lettre à un ami musulman
-
Non,
Tu ne dois pas avoir peur de sortir de chez toi !
Non,
Tu n'as pas à avoir honte d'être musulman !
Non,
Tu n'es pas responsable
et
Tu n'as pas à t'excuser
 de crimes commis par des barbares !
-
 
-
N'oublions pas que ce sont des musulmans qui sont les premières victimes de ces tueurs, et ce depuis des années...
***
*