mercredi 21 novembre 2012

INFO - ARRÊT MOMENTANE

ARRÊT MOMENTANE
-
(Problèmes visuels...momentanés...mais que c'est long d'attendre !)
-
Reprise à petite vitesse...
OUF !
r

mardi 20 novembre 2012

RENGAINE - Rachid DJAÏDANI (réalisation et scénario) - France - Gaumont Opéra Premier

4 / 5
-
Sabrina, la jeune maghrébine, et Dorcy, le jeune noir chrétien s'aiment et veulent se marier.
Tel est le point de départ de cette fable sociale qui dénonce avec force, émotion, mais aussi humour, tous les préjugés.
-
Au départ la réalisation peut surprendre : Rachid Djaïdani filme les visages au plus près, dans un style rapide, heurté, mais finalement trés efficace.
-

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2012, le film a obtenu le Prix de la Critique Internationale.
-
Stéphane Soo Mongo (Dorcy) et Sabrina Hamida (Sabrina)...
l
l
-
Slimane Dazi (Slimane : le grand méchant frère...)
---

----
Bande annonce :
*
***
Rachid Djaïdani
né en 1974
-
Acteur, réalisateur, scénariste, écrivain...
-
Rengaine est son premier film de fiction (projet qui n'a pu aboutir qu'au bout de huit années.)
***
*

lundi 19 novembre 2012

APRES MAI - Olivier ASSAYAS (scénario & réalisation) - France

Trois ans après Mai 68, des lycéens tentent de continuer le combat révolutionnaire :
Rêves et Désillusions...
Désillusion aussi pour le pauvre spectateur que je suis, pourtant à priori favorable à un tel sujet,
ce d'autant que Olivier Assayas est un réalisateur de talent : "Après Mai" encensé par l'ensemble de la Presse (spécialisée ou non) a obtenu le Prix du Scénario au dernier Festival de Venise.
-
-
Seul contre tous donc ?
à avoir trouvé le film ennuyeux et sonnant faux de bout en bout : "intello", glacé, peu crédible (bien qu'en partie autobiographique), plein de clichés...
-



--
Excellente bande musicale.
*
***
Olivier Assayas
 né en 1955 à Paris.
-
Réalisateur et Scénariste
-
14 longs métrages dont :
Carlos (2010)
Clean (2004)
Les Destinées sentimentales (2000)
Irma Vep (1996)
L'Eau froide (1994)
-
 
***
*

jeudi 15 novembre 2012

EXPOSITION - Edward HOPPER - GALERIES NATIONALES DU GRAND PALAIS -----) 28 JANVIER 2013

Dans mon petit "Musée Imaginaire" personnel deux peintres occupent une place privilégiée, sans doute en raison du caractère fascinant et insolite de leur peinture...
Giorgio di Chirico (1888-1978) :
 je me souviens de la remarquable rétrospective de son oeuvre au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris en 2009.
-
Edward Hopper (1882-1967) :
son autoportrait (1925-1930)
-
 Je viens de découvrir la formidable exposition  qui lui est consacrée au Grand Palais :
huiles, aquarelles, gravures
mais également des oeuvres de peintres qui ont compté dans sa formation.
-
A part quelques séjours en Europe (notamment à Paris) au début de sa carrière, il a vécu constamment à New York.
-
Les oeuvres de Hopper sont présentées dans l'ordre chronologique, ce qui permet de bien se rendre compte de l'évolution de son évolution...
-
J'ai toujours été frappé par la belle simplicité et la rigueur de ses compositions.
L'exposition permet en outre de mieux se rendre compte de l'étonnante lumière qui baigne ses oeuvres.
---
Couple buvant (1906/1907 - aquarelle)
-
Le Pont Royal (1907)
-
Soir Bleu (1914)
-
Night Shadows (1921-gravure)
--
Et bien sur il y a l'atmosphère étrange, mélancolique, où le temps semble figé...
Les personnages, même lorsqu'ils sont en groupe, me semblent souffrir de solitude :
Qu'attendent-ils ?
Qu'ont-ils vécu ?
et bien d'autres questions que l'on peut se poser devant ces fascinantes peintures...
--
Automat - cafeteria (1927)

-
Lighthouse (1927)
-
Chop Suey (1929)
-
Hotel Room (1931)
-
Room in New York (1932)
-
Gas (1940)
-
Summertime (1943)
-
Morning Sun (1952)
-
People in the Sun (1960)
-
Sun in an empty room (1963)
-
Two Comedians (1966)
-
L'exposition s'achève sur une installation faite par Philip-Lorca diCorcia, à partir de clichés qu'il a réalisés à Los Angeles dans les années 1990/1992 : on y trouve comme un écho de certaines toiles d'Hopper...
--
-
Les liens entre Hopper et un certain cinéma hollywoodien ont été souvent soulignés.
L'exemple souvent cité est celui de Albert Hitchcock qui, pour son film "Psychose" (1960), reconstitue "La Maison prés de la voie ferrée" (1925)...
--
L'influence était réciproque : le cinéma avait une grande importance pour Hopper :
"Quand je n'arrivais pas à peindre, j'allais au cinéma pendant une semaine ou deux..." 
***
*

mardi 13 novembre 2012

INFO - OPERA - LA TEMPÊTE (Thomas ADES) - MET (10.11.2012)

Sur
 cette magnifique
représentation
Voir
la note trés complète rédigée par
Le Promeneur du 68
 
***
*

LA TEMPÊTE (2004) - Thomas ADES (né en 1971) - En direct du MET de New York (10.11.2012) - Cinéma Pathé Boulogne

Aborder un oeuvre contemporaine (The Tempest a été créée en 2004) pour une oreille habituée aux opéras de Verdi, Mozart, Gounod, Bizet et autres Donizetti...n'est pas évident !
C'est donc avec quelque inquiétude que, samedi dernier, je me préparais à subir cette initiation...
-
Mais voilà la retransmission qui commence :
La tempête se déchaîne
sur la scène....
et dans la fosse où l'orchestre (magnifique) est placé sous la direction du compositeur :  Thomas Ades (né à Londres en 1971)...
-
Je ne ne peux que donner mon impression (et non un avis autorisé) sur cette partition :
C'est une musique accessible ; elle "souligne" avec force et émotion le trés bon livret (d'après Shakespeare) de Meredith Oakes.
Toutefois je ne suis pas certain que j'aurais apprécié sa seule écoute, en dehors du contexte de la représentation qui est parfaitement réussie.
-
La mise en scène de Robert Lepage
 est particulièrement inspirée : à la fois efficace et d'une beauté visuelle étonnante.
Incroyable vision que le mythique Théatre de la Scala "transporté" sur le plateau du Met et qui va devenir le décor de l'ïle du magicien Prospéro...
---
Réussite aussi pour la distribution : tous les chanteurs seraient à citer.
Magnifique et sans doute inégalable Prospéro de
Simon Keenlyside...
Ci-dessous avec Isabel Leonard (Miranda)...
-
Les "acrobaties" scéniques et vocales de Audrey Luna (Ariel)...
 l
---
Inoubliable scéne finale : Emotion et Beauté...
l
----
Trois courts extraits :
-
-
  
***
*

jeudi 8 novembre 2012

CUBA - VIÑALES (Janv.2012) - ANANAS, BANANES et Cie...

Les
 ananas
 de
 la
 Vallée
 de
 Viñales
 sont
 petits
 mais
 absolument
 délicieux...
-
Il n'y a pas beaucoup de passage sur cette route...
Pourtant dans ce petit "stand" en bois, deux frères proposent à la vente les produits de le ferme qu'ils exploitent ensemble.
C'est là que nous faisons provision de bananes, d'ananas et autres fruits qui constituent l'habituel de nos repas de la mi-journée...
 

-
L'un prépare une petite dégustation...
...que l'autre nous présente avec toute la gentillesse de là-bas...
---
-
L'apparition d'une petite fille va nous rappeler que...
...nous l'avions photographiée, en 2008, dans les bras de sa maman, auprès de son père...
La cahute en bois n'était pas encore construite...
----
Retour en 2012 pour un petit rodéo...

 
Peut-être à l'año que viene !
**
*
(photos JCMEMO)